James Bond, veut-il être le prochain maire de Rome ?

Le tournage du prochain James Bond se passera à Rome, et on a vu l’agent 007 pavané sur les routes tout en nettoyant les graffitis et répare le mobilier urbain. On dirait bien qu’il est président d’une campagne électorale.

Les deux semaines de tournage de Spectre, le dernier volet des aventures du célèbre espion du cinéma, lui ont permis de se remarquer à Rome. La présence de Daniel Craig, Monica Bellucci et Léa Seydoux sur le tournage ne peut pas passer inaperçue.

Des profits pour toute la ville

En occupant le terrain public, la production devra payer une taxe d’un million d’euros, à part l’avantage économique pour les hôteliers, restaurateurs et autres fournisseurs. Mais ce seront aux quartiers qui feront partie du tournage qui écoperont le plus de bénéfices, notamment les rues nettoyées, le mobilier urbain réparé, les graffitis effacés des murs et le réasphaltage des routes endommagées. De ce fait, on pourra conclure que l’agent 007 a réussi là où le maire de Rome a échoué.

Les indemnisations généreuses pour assurer les veilles de nuit, que propose la production, retiennent beaucoup l’attention des vigiles municipaux, difficiles à réunir pour prendre leur poste le jour de l’an. Les sans-abri ont aussi eu leur part par des repas avant le tournage qui s’est fait aux abords de la basilique Saint-Pierre. La production fera profiter à la ville de Rome, un spot promotionnel via un clip d’une trentaine de secondes de vues aériennes sur la capitale. Ce dernier sera attribué aux autorités romaines six mois après la sortie du film. Avec tout cela, pourrait-on imaginer que ce héros d’Ian Fleming est en campagne électorale ?

Un impact sur le trafic

Les travaux d’embellissement se passent bien au-delà des zones de tournages prévues au tout début. Cette situation contrarie les citadins puisque certains quartiers entiers ont été interdits aux voitures, et cela impactera sur le trafic. Le tournage de Spectre à Rome finira le 15 mars.

 

Laisser un commentaire